Les distributions

Distribution

C’est lors des distributions que le paysan apporte les produits de sa culture aux adhérent-e-s. On ne parle pas ici d’aller faire nos courses! C’est l’occasion d’échanges avec le producteur, les autres AMAPien-ne-s… Enfin, deux volontaires, à tour de rôle parmi l’ensemble des amapiens s’occupent de la bonne marche de la distribution, pendant que les autres remplissent leurs paniers. Pour les nouveaux et les nouvelles, voici quelques indications pratiques sur le déroulement des distributions.

Quand ?

Le maraîcher distribue les légumes une fois par semaine, le jeudi soir entre 18h30 et 20h.
D’autres partenariats – avec un arboriculteur, un apiculteur et un producteur de champignons – ont lieu aux mêmes horaires, à d’autres fréquences.

Les distributions se déroulent de mi-septembre à mi-septembre, en fonction des récoltes.  Il y a également une pause d’un mois pour les légumes  au printemps.

Où ?

Pour des raisons de manque d’espace, nous sommes sur deux lieux de distributions, chaque amapien choisit son lieu de rattachement pour toute l’année :

Château ouvrier

– dans les locaux de l’association Florimont au Château ouvrier, métro Pernety

 

 

 

 

 

– au centre socio-culturel Maurice Noguès situé Avenue de la Porte de Vanves et desservi par le métro et le tram station « Porte de Vanves »

Comment ?

Si l’on ne peut pas venir à une distribution, pour cause de maladie ou de congés par exemple, il est nécessaire de demander à quelqu’un d’autre de chercher le panier à notre place. Cela peut être une personne de l’AMAP, mais on peut très bien aussi profiter de l’occasion pour faire découvrir l’association et ses produits à quelqu’un de notre entourage!

Chaque amapien est responsable de son panier ; ainsi, si l’on ne peut pas venir à une distribution, il nous faut trouver une solution de secours : demander à quelqu’un d’autre de chercher le panier à notre place (comme une personne de l’AMAP, mais on peut très bien profiter de l’occasion pour faire découvrir l’association et ses produits à quelqu’un de notre entourage!) ou envoyer un mail sur la liste des intermittents » afin de trouver un repreneur.

On vient à la distribution équipé-e de son sac, et éventuellement de sachets pour les produits fragiles (salades, tomates…).

Les produits sont disposés sur les étals par les volontaires du soir, on n’a plus qu’à se servir en observant les poids affichés (200g de mâche, 500g de carottes, etc) et en pesant ses légumes soi-même. En cas de difficulté pour obtenir précisément le poids affiché pour un légume, on a tendance à prendre un peu moins que le poids affiché, plutôt qu’un peu plus, afin que tout le monde puisse être servi comme prévu…

Chaque jeudi, deux personnes différentes accueillent le producteur et l’aident à sortir les légumes du camion pour les mettre sur les étals. Ces deux personnes sont aussi là pour accueillir les autres adhérent-e-s, éventuellement les curieu-x-ses, et aider en cas de difficulté. Elles notent les noms des personnes qui récupèrent leurs paniers, ainsi que les noms des volontaires pour la prochaine distribution et/ou la prochaine sortie à la ferme.

Enfin, elles rangent le matériel, et ferment le local.

Lorsqu’on est adhérent-e de l’AMAP, on doit participer à au-moins 2 distributions et 1 visite au producteur au cours de l’année.